L’Orfeo de Monteverdi

Orfeo de Claudio Monteverdi (1567–1643)

Favola in musica en un prologue et cinq actes sur un livret d’Alessandro Striggio, créé en 1607 au Palazzo Ducale, à Mantoue.

Après plusieurs concerts et la gravure d’un disque, le chef Leonardo García Alarcón et ses troupes sont parfaitement rodés. La complicité avec la Cappella Mediterranea et le Chœur de chambre de Namur est fusionnelle : chaque partenaire connait sa partie et celles des autres sur le bout des doigts, et la cohésion est maximale. Il en découle pour le spectateur-auditeur une lisibilité parfaite, ce qui lui permet de découvrir ou redécouvrir moult merveilles, subtilités d’écriture ou raffinements de construction. Le tempo est énergique, et la dynamique parfaitement mesurée. Cela donne aux passages joyeux et aux danses une pulsation irrésistible, et aux moments dramatiques une dimension tragique étonnante. Par exemple : cette distorsion du temps, quand Orfeo apprend la terrible nouvelle, fait un effet redoutable. Mais ce qui domine dans toute la soirée, c’est la clarté, c’est la lumière, c’est le bonheur à jouer et à chanter un tel chef d’œuvre.

_ Resmusica après le concert de Strasbourg le 3 mai 2022

Voir aussi

  • Chœur de Chambre de Namur

    Carmina Latina

    Potsdam, Allemagne

    30 concerts depuis 2012Replay du dernier concert à SION, SUISSE, LE 5 NOVEMBRE 23Des polyphonies de la péninsule ibérique aux musiques sacrées d'Amérique latine, Leonardo García Alarcón nous convie à un voyage musical très excitant. Il révèle...

  • Chœur de Chambre de Namur
    Millenium Orchestra

    Fauré - Requiem

    Namur, Belgique

    100e anniversaire de la disparition de Gabriel Fauré (1845-1924) Le Chœur de Chambre de Namur et Millenium Orchestra placés sous la direction de Thibaut Lenaerts donnent en concert et enregistrent pour Ricercar la toute, toute première...

  • Chœur de Chambre de Namur

    Odes, Un hymne de Purcell dans les airs

    Brugge, Belgique

    L’ode est un poème lyrique écrit pour célébr­er les occa­sions spé­ciales. Cette forme se pop­u­larise avec la mise en musique de 16 d’entre eux par Henry Purcell. Des solistes de renom tels que Reginald Mobley, Stephan MacLeod et Rachel...