Laudate Dominum, Mozart

La musique sacrée est un genre bien particulier par lequel les compositeurs du passé ont servi la cause de Dieu. Malgré sa brève existence, Franz Schubert laisse une œuvre immense, dont 6 messes. Écrite en 1816, la Messe n°4 se place dans la lignée de celles écrites par Haydn et Mozart, avec des touches schubertiennes, tout en restant fidèle à la tradition de musique fonctionnelle remontant au XIVsiècle.

Haydn a composé de merveilleuses œuvres mariales, dont le Salve Regina, en 1771. La disposition des quatre mouvements de cette pièce (lent-rapide-lent-rapide) confère à l’œuvre le caractère d’une cantate symphonique en miniature.

Considérée comme la plus belle pièce que Mozart ait jamais écrite, le célèbre Laudate Dominum, extrait des Vêpres solennelles offre un beau solo de soprano entrecoupé d’une belle œuvre chorale et orchestrale.

 

Franz Schubert (1797-1828) 

Messe n°4 en do majeur D 462

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

Laudate Dominum

Joseph Haydn (1732-1809)

Salve Regina en sol mineur Hob.XXIIIb:2

_________

Chœur de Chambre de Namur

Orchestre Royal de Chambre de Wallonie

Vahan Mardirossian | direction

 

 

Voir aussi

  • Chœur de Chambre de Namur

    Carmina Latina

    Potsdam, Allemagne

    30 concerts depuis 2012Replay du dernier concert à SION, SUISSE, LE 5 NOVEMBRE 23Des polyphonies de la péninsule ibérique aux musiques sacrées d'Amérique latine, Leonardo García Alarcón nous convie à un voyage musical très excitant. Il révèle...

  • Chœur de Chambre de Namur
    Millenium Orchestra

    Fauré - Requiem

    Namur, Belgique

    100e anniversaire de la disparition de Gabriel Fauré (1845-1924) Le Chœur de Chambre de Namur et Millenium Orchestra placés sous la direction de Thibaut Lenaerts donnent en concert et enregistrent pour Ricercar la toute, toute première...

  • Chœur de Chambre de Namur

    Odes, Un hymne de Purcell dans les airs

    Brugge, Belgique

    L’ode est un poème lyrique écrit pour célébr­er les occa­sions spé­ciales. Cette forme se pop­u­larise avec la mise en musique de 16 d’entre eux par Henry Purcell. Des solistes de renom tels que Reginald Mobley, Stephan MacLeod et Rachel...